Je suis créancier

Ce que vous voulez

Ce que nous faisons

  • Nous faisons un audit de votre situation juridique et contractuelle

  • Nous établissons une stratégie en lien avec vos objectifs
  • Nous déclarons votre créance auprès du mandataire
  • *la déclaration de créance doit impérativement être réalisée dans les deux mois qui suivent la publication au BODACC du jugement d’ouverture. Toute déclaration incomplète ou tardive ne permettra pas de concourir aux distributions éventuelles de la procédure. Elle doit donc être préparée avec soin et avec l’assistance d’un professionnel.
  • Nous vous défendons devant le juge commissaire en cas de contestation de votre créance par le débiteur ou le mandataire judiciaire.

Nous explorons les démarches et procédures possibles pour tirer votre épingle du jeu

  • Compensation de créances connexes
  • Actions en revendication
  • Action contre un co-débiteur ou co-obligé
  • Résiliation / résolution de contrat
  • Vous faire désigner contrôleur afin d’agir directement lorsque le mandataire judiciaire est défaillant
  • Nous pilotons les négociations de reprises avec le débiteur et les mandataires et administrateurs judiciaires

  • Nous rédigeons la documentation juridique de cession spécifique du fait de l’existence d’une procédure collective

  • Nous assignons le débiteur en ouverture d’une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire

  • La loi offre à tout créancier la possibilité de demander l’ouverture d’une procédure collective sous certaines conditions. La créance doit être certaine, liquide et exigible.

  • En pratique il faut justifier de sa créance (idéalement mais pas nécessairement par un titre exécutoire) et de l’impossibilité de recouvrement (idéalement mais pas nécessairement des saisies infructueuses).